Capture one pro 12
Capture one pro 12
728 × 90

Nous y sommes ! Capture One pro 12 est sortie, comme chaque année vers la fin novembre, la nouvelle édition de Capture One Pro fait son apparition.

Les évolutions ne sont pas si nombreuses que cela comparées à On1 Photo RAW 2019 par exemple, mais plutôt bien ciblées et bienvenues.

La nouvelle interface :

A l’ouverture, la première surprise visible est sa nouvelle interface. Au premier coup d’œil, l’interface m’est apparue un peu plus grossière, moins contrastée, l’ensemble plus homogène. Moins de contraste et plus grossier qu’avant, en effet, car la police, les icônes etc. tendent plutôt vers gris léger qu’un blanc brillant qui claque…tout en ayant une taille augmentée. L’interface semble donc moins fine qu’avant mais l’ergonomie s’en trouve bien améliorée à l’usage et moins fatigante lors de longues sessions d’édition. On s’y habitue rapidement ce qui est un bon point !

Capture One Pro 12, améliore grandement tout son système de masquage, avec l’amélioration du dégradé linéaire, l’apparition du dégradé radial et les masques de luminance.

Gradients de masques :

Le masque de dégradé linéaire est fortement amélioré, et fonctionne maintenant comme la plupart des concurrents avec déplacement, pivotement, réglage de symétrie ou asymétrie !

Le masque de dégradé radial, fait enfin son apparition, avec les mêmes fonctions que le linéaire.

Ces gradients de masques, ne sont pas en soi, de nouvelles fonctions puisqu’il était possible auparavant d’atteindre les même objectifs, mais grâce à ces améliorations, le workflow s’en trouve tout de même fortement accéléré.

Sans compter, que ces masques de dégradé peuvent être encore travaillés par la nouvelle fonction de masque de luminance !

Le masquage de luminosité ou luminosity masking :

La plus grande évolution qui va intéresser le plus grand nombre d’entre nous, utilisateur de Capture One Pro 12, est le masquage de luminosité. Maintenant présent sur la plupart des convertisseurs RAW, Capture One nous présente sa manière de les créer.

Les utilisateurs réguliers, savent que les ajustements de leurs photos dans Capture One s’appliquent à l’aide de calques. Calques sur lesquels on peut appliquer des masques ou non, à la manière de Photoshop. Un masque de calque pouvant être crée au pinceau, où comme nous l’avons vu précédemment avec les outils de dégradé linéaire ou radial, ou encore entièrement rempli. Quelque soit la manière dont a été créé le masque, il sera possible d’utiliser l’outil « Plage Luma..« . Un fois ce bouton activé, une boite de dialogue apparait avec quelques options.

Dans cette boite de dialogue, un graphique visuel avec point noir et point blanc (curseurs supérieurs) vous permettra de sélectionner la plage de luminance souhaitée pour votre masque, ainsi que d’ajuster les dégradés dans les ombres ou les lumières claires. (curseurs inférieurs).

Une case à cocher vous permet d’inverser la plage sélectionnée. Étrange non ? sachant qu’il est possible de sélectionner n’importe qu’elle plage de luminance. L’utilité ici, est qu’il est possible de copier et coller un masque de luminance d’un calque sur un autre, rééditer « Plage Luma » réajuster ou inverser la plage au besoin sans partir de 0. Gain de temps considérable dans un workflow bien organisé !!

En supplément, 2 glissières, rayon et sensibilité fonctionnent conjointement, l’une avec l’autre dans leurs fonctions. La première glissière « rayon » vous permettra d’ajuster (en pixels) la largeur de la zone des contours sur laquelle va s’appliquer la sensibilité. La « sensibilité » affinera la détection des contrastes / des contours que vous venez de déterminer avec la glissière rayon.

Notez qu’il est encore possible de modifier, inclure ou exclure certaines zones dans le masque manuellement au pinceau !

Les raffinements annexes de Capture One Pro 12,

Nous trouverons une fonction recherche dans le panneau de modification des raccourcis clavier. Cette fonction recherche vous permet dorénavant de rechercher soit une fonction ou commande soit un raccourci afin de les modifier à votre guide.

Les raccourcis clavier
Les raccourcis clavier

Le système copier coller pour ajuster vos images par lot devient plus intelligent et vous permet d’ignorer le recadrage ou encore le traitement des tâches et poussières.

Phase One propose maintenant un SDK pour les développeur tiers, qui permettra à Capture One Pro 12, avec la fonction « Ouvrir avec » ou « Éditer avec » de travailler avec des plug-ins divers. Un onglet dans les préférences y est entièrement dédié.

Gestion des Plugins
Gestion des Plugins

Voilà pour ce tour d’horizon de la nouvelle version Capture One Pro 12,

N’hésitez pas à laisser votre expérience, vos avis en commentaire,

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous,

David

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.