Comprendre, créer et utiliser les Masques de luminance

TK7 Panneau Photoshop de Tony Kuyper
TK7 Panneau Photoshop de Tony Kuyper

L’art des masques de luminance en photographie :

Qu’est ce qu’une photo ? Prendre une photo c’est capter la lumière qui sera traduite en image numérique ou en image papier.

Lorsque l’on souhaite développer une photo argentique ou numérique, on interagit avec la lumière de cette future image.

Il devient logique et nécessaire de vouloir moduler les informations de lumière et /ou de couleur de ses images afin d’exprimer son style artistique.

C’est exactement ce que les masques de luminance vous permettent de faire, de manière puissante, simple et efficace.

Le principe des masques de luminance est d’utiliser les informations de luminance, de couleur et de saturation d’une image afin de créer des sélections. Ces dernières vous permettront d’ajuster au pixel près votre image.

Créer un masque de calque dans Photoshop se fait généralement à l’aide des outils standards de sélection tels que l’outil de sélection rapide, la baguette magique, les lassos, la plume etc.. Autant ces outils sont très pratiques et utiles lorsqu’il s’agit de faire des sélections basées sur des contours et /ou du contraste mais restent peu efficaces si l’on souhaite générer des sélections basées sur la luminosité ou la couleur de son image.

Ceux qui maitrisent bien Photoshop vont me dire, mais pourquoi ne pas utiliser l’outil plage de couleur, qui permet de créer des sélections et/ou des masques de calque basés sur les tons clairs, moyens, sombres, d’ajuster la tolérance et la gamme de tons ou encore se baser sur le sélecteur des 5 couleurs suivantes jaune, rouge, bleu, cyan, vert, magenta que cet outil permet de sélectionner.

La réponse est toute simple, cet outil si bon soit-il, manque de souplesse et de naturel artistique. L’outil plage de couleur de Photoshop peut créer des masques ou une sélection, seulement en 8 bits. Ce qui est un manque de précision quand il est possible d’obtenir des masques de luminance en 16 bits. En effet, en 8 bits les dégradés vont s’echelonner sur des valeurs de 0 à 255 mais en 16vbits ce sera de 0 à 65535. En pratique cela veut dire que les contours d’une sélection vont être énormément plus doux et progressifs, et les ajustements sur une image auront beaucoup plus de flexibilité et présenteront un rendu final plus naturel que ce soit pour les tonalités ou les couleurs.

Autres avantages, les masques de luminance basés sur la couleur, peuvent être ajustés selon la luminosité de celle-ci, en d’autres termes il est possible de décliner plusieurs masques de luminance à partir d’une même couleur. ( Et cela toujours en 16 bits)

Encore mieux, les masques de luminance peuvent aussi être basés sur la saturation d’une image.  Ce qui permet de creér plusieurs masques de luminance en fonction du degré de saturation ou plutôt de non saturation des couleurs d’une image. Ceci revient à pouvoir ajuster la vibrance des couleurs très peu saturées avec un 1er masque, la vibrance des couleurs moyennement saturées avec un autre masque, et ainsi de suite. À l’inverse il est bien sûr possible de désaturer certaines couleurs trop vives avec un masque que vous aurez spécifiquement créé pour cela.

En conslusion, les masques de luminance sont une manière de créer des masques complexes et extrêmement précis dans Photoshop pour ajuster aussi bien les tonalités que les couleurs. Mais, permettent aussi, de créer des effets, faciliter des montages et de filtrer tous vos traitements d’images complexes facilement (netteté, bruit, clarté etc…)  Les masques de luminance permettent un résultat très naturel et puissant de part leur précisions. Ils peuvent être utiliser sur tous types de photos, plus connus dans la photo de paysage, ces masques peuvent très bien servir pour des portraits par exemple où les dégradés et les ajustements de couleurs sont très délicats à gérer.

Comment les masques de luminance peuvent améliorer mes photos ?

Les masques de luminance peuvent être utile à chaque fois que vous avez besoin de faire une sélection dans Photoshop. Ils sont encore plus utiles lorsqu’il est nécessaire de faire des sélections complexes.

  • L’avantage de ces masques de luminance est qu’ils offrent une qualité de masquage bien supérieure aux outils standards de Photoshop. (8bits vs 16bits voir ci-dessous)
  • Gain de productivité lors des retouches d’images : générer, comparer et trouver le masque ou la sélection idéale et sur mesure très rapidement en utlisant les actions de Photoshop. En utilisant les actions, les sélections deviennent plus rapides et précises qu’avec les outils standards de Photoshop.
  • Comme vous pouvez créer des sélections ultra-précises, il est possible de peindre la lumière ou la couleur à travers ces sélections de façons très sélectives et minutieuses. C’est le nec plus ultra de la technique du Dodge and Burn du photographe. (Lire l’article dédié)
  • Sélectionner une plage de tonalité ou de saturation précise et le corriger sera un jeu d’enfant.
  • Une application ciblée des filtres de Photoshop sur votre image (clarté, netteté, bruit etc…) Il est même possible d’utiliser les masques de luminance avec des applications tierces (topaze, On1 ..), et / ou les objets dynamiques.
  • Corriger une balance des blancs complexe facilement, ( autrement très difficile dans un convertisseur RAW, à cause de source de lumières trop différentes.)
  • Les masques de luminance permettent d’augmenter la plage dynamique de vos images et d’accomplir des fusions d’exposition manuellement ; même concept que le HDR (High Dynamic Range). Réalisé manuellement, c’est vous qui décidez du niveau de rendu et de réalisme que vous souhaitez, tout en conservant votre style photographique.
  • Si vous êtes un adepte du système des zones de tonalités d’Ansel Adam, les masques de luminance vous permettront de travailler plus rapidement et efficacement.
  • La liste des applications peut être très longue et utilisable dans tous les types de photographie, du paysage, au sport, au portrait, mariage..Mais pas de miracle non plus, les masques de luminance améliorent la qualité de votre photo, vous aide à exprimer votre style, mais restent basés sur la lumière de cette même photo que vous avez capturée. Donc une mauvaise capture = mauvaise photo ! 

Comment créer mes masques de luminance ?

Pour créer vos propres masques de luminance il vous faut Adobe Photoshop. C’est dans ce puissant logiciel de retouche photo que vous pouvez créer vos propres masques de luminance.

Adobe Photoshop est disponible sous forme d’un abonnement photographe avec Adobe Photoshop lightroom convertisseur RAW et catalogueur, afin de vous fournir un flux de travail efficace. Ce pack est disponible ici. 

Pour générer vos masques de luminance manuellement, je vous propose de lire les 2 articles suivants : 

Reine, Norway

Les Masques de Luminance (#2)

Voici donc la suite tant attendue des masques de luminance. Dans cette seconde partie, l’objectif est donc de partir du masque « Lights », et créer des…
En lire plus
Reine

Les masques de Luminance (#1)

Pour ce début d’année, j’aimerais vous parler un peu de technique. Plus particulièrement de Photoshop et des masques de luminance.Ces masques fournissent la possibilité de…
En lire plus

TKActions V6 de Tony Kuyper :

Vous pouvez aussi créer vous masque de luminance de manière automatisée en utilisant les actions Photoshop. Pour cela un panneau Photoshop téléchargeable le TKAction Basic Panel de Tony Kuyper est disponible sur cette page.

L’utilisation de ce panneau est gratuit, et vous permet de vous lancer dans l’utilisation des masques de luminance simplement et efficacement. 

Ce panneau pour Photoshop est le petit frère du RapidMask2 de Tony Kuyper, disponible ici et beaucoup plus puissant en possibilité de retouche. Vous trouverez sur ce lien, des videos de formation en français sur les masques de luminance et le RapidMask2.

Comment utiliser ou appliquer mes masques de luminance ?

Parce qu’une vidéo est toujours plus explicative que 1000 mots je vous propose de visionner cette vidéo de ma chaine youtube. (Cela sous entends que vous ayez le minimum de connaissance sur la gestion des calques et des masques dans Photoshop).

Vous allez voir dans cette démonstration rapide, avec le RapidMask2 :

  • La création de vos masques de luminance sont très rapide et quasi immédiat.
  • La possibilité de modifier à volonté vos masques de luminance.
  • L’application sur les calques de correction pour ajuster la tonalité ou les couleurs, la saturation, la vibrance, et tous les filtres Photoshop ou autres filtres plug-ins.
  • L’application sur les calques standards de Photoshop mais aussi sur les calques Objets Dynamiques.
  • Peindre les corrections voulues sur une partie de votre image, à travers une sélection, elle-même créée à partir d’un masque de luminance
  • Peindre une correction colorimétrique.

Comment fusionner plusieurs expositions avec les masques de luminance ?

Voici 2 exemples en vidéos, de l’utilisation des masques de luminance pour la fusion d’exposition de 2 images en une seule, afin d’augmenter la plage dynamique. Un exemple en photographie de paysage et un autre en  » interior design « .

Concernant la fusion d’exposition, il faut parfois un peu d’entrainement au départ. voici quelques conseils généraux :

  • Commencez par faire des fusions d’exposition simples.
  • Utilisez 2 expositions au départ et plus par la suite (si nécessaire).
  • Utilisez des expositions avec maximum 1 stop d’écart. Si vous avez plus d’écart, équilibrez les expositions dans votre convertisseur RAW avant d’aller dans Photoshop. (Cela évitera les effets délavés manquants fortement de contraste).
  • Ne vous attendez pas à avoir un résultat parfait avec juste l’utilisation des masques de luminance ! il faut très souvent, ajuster un peu le masque lors de l’application et la photo dans sa globalité par la suite en terme de tonalité, couleur, contraste, clarté, etc.
  • Organisez vous toujours de la même façon avec vos calques dans Photoshop, l’exposition sombre sur le dessus, l’exposition claire dessous ou inversement, ou, utilisez une exposition neutre pour générer vos masques de luminance. La clef ici, est de rester consistant dans votre workflow.

Pour en savoir plus sur les masques de luminance et le RapidMask 2, visitez ma chaine youtube,

Pour démarrer facilement avec les masques de luminance, Le RapidMask 2 ainsi qu’une formation complète en français sur ce panneau Photoshop de Tony Kuyper est disponible sur ce lien.

Amusez-vous bien !

David