Le jardin exotique et botanique de Roscoff

C’est le printemps, le temps est doux, la végétation se réveille et nous donne rendez-vous ! 😉 Comme vous avez pu le constater en parcourant ce blog, j’aime la nature, sa beauté, la photographier mais aussi apprendre à la connaitre. Nous savons tellement peu de chose sur  » Dame nature « . Je vous invite donc, dans cet article à visiter le Jardin exotique et botanique de Roscoff.

Présentation du jardin exotique et botanique

L’hémisphère sud dans le Finistère nord

C’est comme cela que se présente le jardin et je trouve l’idée géniale ! Ce slogan est excellent 😅 ! Cela résume très bien le thème du jardin avec ses 3500 espèces botaniques subtropicales sur près de 16 000m2 (conception imaginée par Alain Le Goff).

Mais pas d’inquiétude, cela parait gigantesque mais çà se fait très bien. Rien d’athlétique, mais tout de même une bonne promenade de 2 heures minimum à mon avis. Bien plus, si vous prenez le temps de lire les informations sur les espèces, et, si comme moi vous prenez des photos.

Ce jardin est actuellement une des plus grandes collections d’espèces australes cultivées sous notre climat, en provenance d’Afrique du Sud, d’Océanie, d’Amérique du Sud, des Îles Canaries, de Madère et d’Amérique centrale. D’où ma motivation à partager mon expérience sur cette découverte dans notre Bretagne française.

Hibiscus Lanterne

Hibiscus Lanterne

Agapanthus Umbellatus

Agapanthus Umbellatus

Amaryllis Belladona

Amaryllis Belladona

La découverte du jardin

Lors de votre parcours dans le jardin, ne vous attendez pas à trouver des lignes de plantes organisées par catégories ou par origine. Ce sera plutôt un paysage naturel (en miniature), avec des ajouts réguliers et une disposition pour le plaisir des yeux après avoir avoir répondu aux besoins primordiaux de chacunes des espèce bien sûr. (sols, exposition, hygrometrie etc…)

Le parcours se fait principalement en pleine air, mais vous aurez un passage en serre froide où vous trouverez des cactus, bulbes, succulentes en pleine terre ou en rocailles.

Ici, il y a de sympathiques images à faire ! Entre les cactus sortis d’une imagination les plus folles, les succulentes, ces plantes au charme intrigant, poilues, piquantes, aux forme étranges, sont fascinantes. De plus pour les amateurs de jardin, elles seraient faciles à cultiver. Bon j’avoue je n’ai pas essayé 🤓 !!

Aloe shadensis, Jardin botanique, Roscoff
Aloe shadensis, Jardin botanique, Roscoff

La conception du jardin

Maintenant vous vous posez peut être la question, mais comment ces plantes du sud résistent-elles à notre Finistère nord ?

Evidemment la question s’est posé pour les fondateurs du jardin, Messieurs Louis Kerdilès et Daniel Person. En fait, le jardin se situe en plein sur le trajet du Gulf Stream qui permet d’avoir un vrai microclimat de douceur. La température descend très rarement en dessous de 0°C. (max -5°c selon les informations du jardin exotiques) On retrouve cela sur les côtés de Norvège aussi.

De plus, il y a un gros rocher, le Roc’h Hievec du côté est, qui permet non seulement une protection des vents d’Est mais emmagasinant aussi la chaleur la journée afin de la restituer la nuit. On en apprend des choses intéressantes, et pas qu’en botanique ! Tout est question d’équilibre dans la nature !

L’exception est ici, un petit peu athlétique, (contrairement au parcours du jardin) où il vous faudra grimper 78 marches pour aller au sommet du Roc’h Hievec et profiter de la vue panoramique de la Baie de Morlaix.

En fait ce rocher est d’une importance capital pour l’équilibre des plantes et du jardin, car il permet de générer des zones climatiques similaires aux pays d’origines des espèces.

Passionnant ce jardin vous ne trouvez pas ? Il nous en apprend sur  » Dame nature  » ! J’espèce avoir suscité votre intérêt pour une petite visite lors de votre passage sur la côte nord de la Bretagne, n’hésitez-pas à partager votre expérience dans en commentaire ci-dessous.

Sachez cependant que le jardin exotique et botanique est ouvert seulement du 1er mars au 6 novembre, avec des plages horaires d’été allongées. N’hésitez pas visiter leur site pour en savoir plus. Si vous aimez les jardins de ce genre, il en existe un autre du même genre, dans les Vosges «  Le jardin d’altitude du haut Chitelet  » concernant les espèces des montagnes, sur lequel j’ai aussi fait un article.

Bien photographiquement,

David

Merci pour votre partage...

Inscrivez-vous à la la newsletter ...

Maximum 1 mail / mois pour rester dans l'aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Favicon ipad 72px

Abonnez-vous à la newsletter

Maximum 1 mail / mois

Votre mail ne sera jamais communiqué à un tiers !