ON1 Photo RAW 2020

Plutôt doux ces dernières années, l’hiver est l’occasion de faire des photos de paysage différentes et originales. Photographier en hiver permet de capturer des ambiances glacées aux couleurs froides ! L’hiver, dans nos régions tempérées fait partie des 4 saisons ! A nous photographes de lui donner de l’intérêt comme chacune des autres saisons, qui ont chacune leur charme !

L’hiver n’est pas une raison pour ranger l’appareil en attendant le printemps ! Il y a pleins de choses à faire en photographie de nature, et paysage d’hiver. Tout d’abord, je vous propose de faire un petit point sur les précautions simples à prendre en photo d’hiver. Aussi bien pour le photographe que pour notre précieux matériel !

Les précautions pour photographier en hiver

Bien évidemment sortez couvert ! Pour être concentré sur vos prises de vue, il faut éviter d’avoir froid, et être détendu autant que possible, sinon ce sera assez difficile ! Protégez vos mains, pieds et aussi la tête !

  • Si vous avez trop froid aux pieds, vous ne pourrez pas aller bien loin, et vous ne pourrez pas non plus rester tranquille et stable pour cadrer ! Il faudra de bonnes chaussettes, de bonnes chaussures avec une isolation au sol efficace ! Mais ne serrez pas trop les chaussures, il faut que les pieds respirent, et que la circulation reste efficace. Sinon vous aurez l’effet inverse ! Vous pouvez éventuellement mettre 2 paires de chaussettes, une fine puis une épaisse par-dessus, mais sans que cela serre trop dans les chaussures !
  • Mais le pire, sera d’avoir froid aux mains ! Avec les mains raides par le froid, ce sera vraiment très compliqué pour modifier et ajuster vos réglages ! Je vous conseille d’utiliser des mitaines, des gants aux doigts coupés aux extrémités ! Les mains restent au chaud et le bout des doigts est libre pour les commandes de l’appareil. Une autre solution est d’avoir de vrais gants chauds avec des sous-gants en soie, comme les motards ! De cette manière vous portez toujours les gants de soie pour manipuler votre appareil numérique et le reste du temps vous pouvez remettre les « gros » gants !
  • Portez plusieurs épaisseurs de vêtements ! En général 3 couches vous permettent une bonne isolation, en conservant une épaisseur d’air entre chacune de ces couches ! La première des couches, juste sur la peau, idéalement doit être respirante pour ne pas accumuler l’humidité de la transpiration ! (on transpire vite avec un sac à dos, un trépied, de la dénivellation etc.. et on ne sait pas toujours pour combien de temps on est parti !! n’est ce pas ? 😊 ) Si le corps est en contact avec l’humidité, vous aurez froid ! Au pire prenez un change pour cette première couche !
  • Oups, j’allais oublier, pensez à prendre de l’eau, car on sèche tout même par temps froid, et une collation « énergétique » !

Voilà, je pense que nous avons fait le tour des préparatifs du photographe d’hiver !

Les préparatifs matériels pour photographier en hiver

  • Pour éviter d’avoir trop froid aux mains en manipulant votre trépied en carbone ou en métal, emballez-le dans de la mousse utiliser en plomberie ! Les isolants pour tuyaux sont moches 😂 mais super pratique ! Fixez ces isolants avec des liens auto-bloquants en plastiques à usage unique que vous couperez à l’arrivée du printemps.
  • Les batteries de nos appareils photos sont frileuses, très frileuses ! et perdent en capacité beaucoup plus vite avec le froid ! Emenez 2 ou 3 batteries et de gardez-les dans une proche, près du corps au chaud autant que possible !
  • De même que votre smartphone, gardez-le près de vous au chaud si vous n’utilisez pas d’application pour vos prises de vue !
  • Attention à la condensation ! Vous savez ces gouttelettes d’eau que l’on retrouve partout autour et dans l’appareil ou l’objectif ! Il faudra donc éviter les chocs thermiques et laisser l’appareil se réchauffer aussi lentement que possible ! Cela se fera par l’intermédiaire de la voiture qu’il ne faudra pas trop chauffer. Une fois rentré laissez-le dans le sac froid, qu’il prenne la température ambiante progressivement.

Comment photographier en hiver ?

Attention à l’exposition

Le premier piège dans lequel nos appareils photo tombent devant un paysage enneigé est souvent la sous-exposition. La luminosité globale étant importante sur la surface de capteur, l’appareil va avoir tendance à sous-exposer pour compenser ! Dans cette situation, une des manières de faire est de réaliser une photo test, puis d’ajuster la correction d’exposition. Une correction jusqu’à 1 diaph peut être nécessaire. La neige sera alors blanche et non grisâtre. Vous pouvez vous aider de l’histogramme de votre appareil et d’exposer le plus à droite possible. En évitant que l’histogramme sorte du cadre bien sûr, sinon vos blancs seront « cramer » et non récupérables même en post-traitement sur un fichier RAW. (Il y a des limites aux exploits de nos appareils / logiciels !)

La température de couleur

Ensuite, un autre piège, peut être la température de couleur qui dérive. Bon, cela dépend aussi du rendu final que vous souhaitez avoir, mais je vous conseillerais bien évidemment de faire vos captures au format RAW. Ceci, afin de pouvoir ajuster la température comme vous le souhaiterez une fois devant votre écran ! (et parfois on change d’avis). On ira vers le bleu pour donner un effet plus « glacial » (avec une touche de teinte verte aussi ?). Et / ou une touche magenta (j’adore) avec le bleu pour un rendu froid crépusculaire hivernal !

La lumière d’hiver

En période d’hiver, les journées sont plus courtes, les levers et couchers de soleil peuvent être extra-ordinaires. Il est alors possible de créer un contraste chaud / froid, sur les différents plans d’une image. Cette complémentarité de couleur jaune d’or / bleue créant une profondeur à l’image, un effet féérique … selon votre imagination !

Le contraste en photographie hivernal

L’hiver froid, et enneigé peut être très lumineux sous la neige, et le photographe peut tourner cela à son avantage en utilisant le contraste pour rendre les blancs bien blanc ! ou mieux encore jouer avec les contre-jours et créer des effets sympas brumeux, des effets de flares ou de silhouettes !

Un peu de macro

Pourquoi ne pas essayer la macro ou « close » photographie si ce n’est pas déjà fait ? Le givre et la lumière rasante du matin, éclatante de l’après-midi ou encore douce du soir offrent une structure des plus jolie en macro ou close photographie ! Certains confrères photographes ont des résultats fascinants sur la glace, les flaques ou lacs gelées ou encore la végétations !

Votre imagination pour seule limite

Comme vous pouvez le constater dans cette article, il y a une multitude de choses à expérimenter en photographie d’hiver ! Certes ce n’est pas la saison la plus pratique, mais les résultats peuvent être superbes ! et comme toujours en photographie, imagination et lumière sont les maîtres mots !!

Pour en savoir plus sur les réglages en photographie, je vous invite à lire cet article, ou visitez mes galeries.

Bonnes photos d’hiver à vous ! Partagez vous trucs et astuces si vous avez, c’est toujours utile !

Photographiquement vôtre,

David

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.