6 astuces pour photographier les animaux blancs

Difficile d’obtenir une bonne exposition des animaux blancs, n’est ce pas ? En effet, selon l’intensité et l’angle de diffusion de la lumière Il est parfois difficile d’obtenir un plumage ou un pelage correctement exposé. 

Les animaux blancs sont très facilement sur-exposés voire même souvent grillés. Pourtant il est tout à fait possible de capturer beaucoup de détails dans ces pelages ou plumages blancs.  Voici quelques astuces pour éviter de «  cramer »  cette faune en robe blanche.

Sommaire

1. Choisissez la bonne mesure d’exposition

Le mode de mesure standard chez la plupart des constructeurs est la mesure évaluative. Elle est utilisée par défaut sur de nombreux appareils photo, du reflex aux compacts. 

Ce mode de mesure est plutôt intelligent et analyse l’ensemble de l’image. L’appareil cherche à déterminer la meilleure exposition avec tous les éléments composant votre image.

Cependant, la mesure d’exposition évaluative ne nous conviendra pas pour capture ces animaux blancs. En effet, selon l’intensité et l’angle de diffusion de la lumière, l’ensemble de l’image sera relativement bien exposé, mais notre oiseau à plumes blanches ou notre animal à poils blancs seront sacrifiés et ressortiront grillés.

Comme vous l’avez compris, il faut imposer à notre appareil photo de prendre en priorité notre sujet. Pour cela nous avons généralement à disposition 3 autres modes de mesure d’exposition sur les appareils.

Je vous conseille de choisir le mode  :  mesure spot ou mesure sélective

La mesure sélective

La mesure sélective permet au photographe de contrôler l’exposition avec plus de finesse car l’appareil va utiliser seulement une petite zone pour mesure l’exposition et non plus l’ensemble de l’image. 

Etant un utilisateur Canon, sur mon 5D Mark IV, la mesure sélective utilise la zone centrale de mon  de ma visée soit environ 6%. 

La mesure spot

La mesure spot fonctionne de la même manière mais est la zone de mesure centrale est encore réduite, à 1,3%. Choisir la mesure spot, permettra donc des résultats plus prévisibles et cohérents 

Utiliser la zone de mesure spot sur le blanc de votre sujet et réglez les paramètres de l’appareil photo jusqu’à ce que l’échelle d’exposition dans le viseur indique +1 ou +2. Verrouiller votre exposition avec le bouton ✽ et vous pouvez ensuite recadrer et shooter.

Cela devrait être très proche de l’exposition idéale, sans perdre les détails des hautes lumières. Vous pouvez maintenant shooter avec ces paramètres verrouillés indépendamment de l’arrière-plan ou de la taille du sujet jusqu’à ce que la lumière change. 

Si vous changer de position ou d’orientation, mesurer à nouveau la zone cible avec la mesure spot ( sur un plumage blanc par exemple) et ajustez la correction d’exposition de l’appareil photo pour revenir à une échelle d’exposition correcte comme expliquer précédemment.

2. Utiliser votre appareil en mode manuel

Utiliser votre appareil photo en mode d’exposition manuelle. Ce mode vous permet de contrôler tous les paramètres de votre boitier.

Utiliser toujours et encore l’échelle de mesure d’exposition dans votre viseur.

Les autres modes d’exposition automatiques tels que la priorité à l’ouverture peuvent rendre difficile l’obtention d’une exposition précise qui est essentiel pour une exposition correcte des sujets d’un blanc éclatant. 

Cela est particulièrement vrai si votre sujet se trouve dans un environnement dynamique ou si le cadre change fréquemment. En plus du mode manuel et de la mesure spot, il y a encore un outil qui va nous aider à optimiser l’exposition : l’alerte des hautes lumières.

3. Utiliser l’alerte des hautes lumières

Activer l’alerte des hautes lumières / surbrillance sur votre appareil photo. Toutes les zones qui ont perdu des détails, les blancs grillés clignoteront lors de l’affichage de votre photo au dos de votre boitier. 

Pour les sujets blancs, ces alertes sont à la fois précises et fiables et peuvent être utilisées à votre avantage

Prenez des photos d’essai (en mode manuel) avec des niveaux d’exposition croissants jusqu’à ce que vous voyiez les clignotements sur le sujet, puis réduisez l’exposition d’un tiers ou de deux tiers de valeur. 

Vous pouvez désormais utiliser ces paramètres verrouillés pour obtenir l’exposition optimale quel que soit l’arrière-plan du sujet dans le cadre, tant que la quantité de lumière frappant le sujet reste constante. 

Quand la lumière change, prenez à nouveau des photos d’essai pour trouver les nouveaux paramètres. Cette méthode n’est pas la plus efficace ni la plus élégante, mais elle est simple et très efficace. Etant en numérique, exploitons cette possibilité de tester gratuite ! 

Cygne du Parc municipal de la Bouvaque
Cygne du Parc municipal de la Bouvaque, Abbeville, France

4. Jongler avec la correction d’exposition

Pour obtenir encore plus de détails sur nos animaux blancs n’hésitez à tester et à jongler à la volée avec la correction de l’exposition de votre boitier. C’est fait pour cela. Généralement réduire ou assombrir d’1/3 ou de 2/3 de stop vous permettra de récupérer tous les détails d’un plumage ou d’un pelage.

5. Eviter de photographier en journée ensoleillée

J’ai gardé le plus simple pour la fin, l’aube ou le crépuscule, ou encore lors d’un temps couvert, la lumière étant équilibrée et diffuse, c’est beaucoup facile (et joli) et prendre des images avec ces lumières.

Les journées bien ensoleillées ont des lumières et des ombres dures et rendent la photographie d’animaux blancs périlleuse !! 😫

6. Utiliser un filtre polarisant

Si vous en avez la possibilité, investissez dans un filtre polarisant. Selon l’angle avec lequel arrivent les rayons lumineux, un filtre polarisant sur votre objectif fera disparaitre totalement ou presque les reflets sur les plumes ou poils blancs. C’est simple, pratique et efficace.

Il y a probablement d’autres astuces que j’ai dû oublier, alors n’hésitez pas à faire part de votre manière de faire en commentaire ci-dessous.

Voilà, techniquement parlant, ces quelques tuyaux photographiques vous aideront à optimiser vos captures d’animaux blancs que ce soit des plumes ou des poils. 😅 Pour en savoir plus sur la photographie d’animaux, aussi je vous invite à visiter mes galeries sur les animaux : Tirages limités et non limités

À très bientôt sur Dragonstreet Photography 

David 

Merci pour votre partage...

Inscrivez-vous à la la newsletter ...

Maximum 1 mail / mois pour rester dans l'aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Favicon ipad 72px

Abonnez-vous à la newsletter

Maximum 1 mail / mois

Votre mail ne sera jamais communiqué à un tiers !