Les Styles de Capture One Pro

Si vous vous êtes déjà intéressé à Capture One Pro (C1) ou êtes l’heureux possesseur de C1, vous avez très probablement déjà approché les styles de Capture One.

Aussi à l’achat de C1 vous pouvez prendre des styles en option.  Où vous laissez tenter par les styles ici !
Si vous testez Capture One, vous avez peut être trouvé quelques styles sur la toile à télécharger et expérimenter !

Dragonstreet Photography est affilié à Phase One

Cela signifie qu’en passant par Dragonstreet Photography pour acheter des produits Phase One (cela ne vous coutera pas plus cher) vous soutenez l’activité de mon blog me permettant de mieux vous servir.

Merci à vous, David.

Que sont les styles dans Capture One Pro

Ce sont des ajustements pré-enregistrés. Vous allez me dire, ah oui des pré-réglages ou presets (en anglais).

 

Mais attention 😱 , Phase One à sa propre terminologie. Dans Capture One on les appelle des styles car les pré-réglages ou les presets sont les enregistrements des outils !

 

Pour résumer, nous avons les pré-réglages ou presets pour chacun des outils de C1, et les styles sont des pré-enregistrements d’un ensemble d’ajustements d’outils.

Les presets comme les styles peuvent être appliqués à une ou plusieurs images à la fois.

Techniquement parlant, un style peut inclure les réglages d’autant d’outils que vous le souhaitez ! Exposition, tonalités, couleur, netteté, effets, vignette…

Tous les convertisseurs RAW en possèdent, même si les appellations changent.

Avec un petit peu d’habitude vous vous rendrez compte que le champ d’utilisation dans le développement se révèle très large, pratique et diablement efficace !

Pré-réglages sur Capture One Pro
Pré-réglages sur Capture One Pro

Philosophie des styles dans Capture One Pro

Applicable en un click de souris les styles vont vous permettre de gagner un temps considérable de développement.

Vous aller pouvoir créer votre propre banque de styles vous-même.

Soit en téléchargeant sur internet ( chez Phase One ou ailleurs ), des packs de styles déjà existants qui conviennent à votre identité artistique ou à votre secteur d’activité.

Ou alors, les créer vous-même petit à petit au fil de vos développements. Plus vous allez développer d’images, plus votre identité va s’affuter, plus vous aller vous rendre compte des réglages répétitifs que vous faites, et c’est là que vous les styles s’avèrent pratiques.

Rien ne vous empêche non plus des faire vos variantes de styles, qui formeront au final un groupe ou plutôt « votre pack » pour votre projet.

Réflexion : il peut être éducatif d’essayer quelques styles achetés. Ça peut vous permettre d’étudier comment ils ont été conçu !

Un exemple : plus vous allez utiliser des ajustements généraux par petites touches plus vous aller pouvoir les appliquer à un grand nombre d’images !
A contrario, si vous êtes trop spécifique, cela va restreindre le nombre d’images sur lesquelles vous allez pouvoir les utiliser.

Les styles sur Capture One Pro

Utilisation des styles de C1

Empiler les styles en utilisant les calques

Sachez que vous pouvez empiler les styles les uns sur les autres. Dans Capture One, cela peut se faire un utilisant les calques. Vous pouvez placer un style par calque et les empiler… Un peu à l’image de Adobe Photoshop®.

Vous le comprenez maintenant, les possibilités et la flexibilité commence à prendre une autre dimension ! Un peu de créativité la dedans et c’est presque sans limite ✌️ !

Bien évidemment tout ce que je dis là, est à adapter selon votre workflow ! Il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière d’utiliser les styles ! À vous de les exploiter comme çà vous arrange.

Flexibilité

A l’utilisation, vous vous rendrez compte que vous pouvez appliquer et empiler les styles quand vous le souhaitez. C’est à dire à n’importe quel moment de votre workflow. Vos réglages dans les outils ne seront pas affectés. En pratique vous pouvez « dérawtiser » quelques images puis appliquer un style pour la couleur sur calque, un autre pour la netteté, la clarté, la structure, etc.. ou inversement ! Appliquer des styles puis faire vos ajustements dans les outils. C’est à votre guise !

Créativité

C’est d’ailleurs plus souvent comme cela que je travaille: à partir du moment où je me lance dans un projet, que le tri est fait ( voir cette article sur ma méthode de tri ), je parcours ma banque de style à la recherche d’idées créatives. Cela peut offrir un bel aperçu / confirmation de la direction de travail. ( qui restera à affiner )

Parfois quand on ne sait pas comment faire ressortir ce que l’on souhaite d’une image, çà peut débloquer la situation. Où encore, lors d’un passage à vide cela relance l’impulsion créative et ouvre de nouvelles voies auxquelles on n’aurai pas pensé !

Inconvénients

Le piège est de ne pas se laisser aller, et faire les fainéants. Artistes photographes, sans cesse en évolution on peut se reposer QUE ou SEULEMENT sur les styles sinon gare à la stagnation.

Par définition la stagnation, c’est fixe sans mouvement, ce n’est pas le chemin d’une évolution. Au final c’est totalement anti-créatif !

Conclusion, à vous de tirer le meilleur dans l’utilisation des styles (et presets ) et de ne pas vous faire avoir !

D’ailleurs utilisez-vous les presets ? les styles ? si oui comment ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentant ci-dessous !

 

Je vous donne rendez-vous prochainement pour créer vos styles.

Photographiquement votre,

David

Merci pour votre partage...

Inscrivez-vous à la la newsletter ...

Maximum 1 mail / mois pour rester dans l'aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Favicon ipad 72px

Abonnez-vous à la newsletter

Maximum 1 mail / mois

Votre mail ne sera jamais communiqué à un tiers !