16 C
Paris
9 juillet 2020
No menu items!
Accueil Capture 10 astuces pour améliorer vos photos de voyage !

10 astuces pour améliorer vos photos de voyage !

-

ON1 Photo RAW 2020

Dans ce nouvel article je vous propose 10 astuces pour améliorer vos photos de voyage. Certaines de ces astuces pourraient être bien plus longuement développer, mais l’article n’en finirais pas ! Mais, promis, c’est point feront l’objet d’approfondissement futur, soit sous forme d’articles liés ou de videos tutoriels.

1/ Bien vous préparer !

Cela peut paraitre bête à première vue, mais pour améliorer vos photos de voyage il faut une bonne préparation ! Je suggère de vous poser la question clef suivante :

Quelles photos voulez-vous ramener de votre voyage ?

En effet, suivant les photos que vous voulez prendre, les souvenirs avec lesquels vous voulez revenir, la destination de votre voyage (région froide et enneigée ? aride et sèche ? chaude et humide ? ) les préparatifs ne seront absolument pas les mêmes ! Cela parait évident pour l’aspect vestimentaire, mais c’est exactement la même chose en photo !

Et plus encore, si vous allez randonnée dans les Fjords norvégiens, en forêt, ou en voyage à Londres, le matériel peut être encore différent ! Si les conditions météo sont vraiment mauvaises, cela peut offrir une occasion de faire des photos hors du commun, mais il faut prévoir de bonnes protections pour le photographe et pour le matériel !

Pour trouver l’inspiration et vous aider dans votre décision du type de photo que vous voulez ramener, visitez google photos ou encore 500px en recherchant votre destination. Cela vous donnera des indications et des précisions qui vous aideront au moins pour le choix de votre matériels, des horaires et lieux de capture !

Important ! Pensez au nécessaire médical ! Que ce soit en terme de trousse / secours à emmener , où encore de contrôles à effectuer avant le départ.

2/ Déterminer son projet photo

Que veut dire déterminer son projet ? C’est très simple: que vous soyez amateur, expert ou pro en photo, je pense que la première des choses en allant quelque part, est d’avoir au moins une idée de ce qu’on souhaite capturer comme image. Pourquoi ? Pourquoi ne pas laisser la place à l’improvisation ? Une petite place à l’improvisation éventuellement, être toujours prêt à la capture évidemment, on peut toujours avoir de bonnes opportunités. Mais pour 80% du temps environ une planification est incontournable.

L’horaire

Planifier un horaire de prise de vue, est incontournable si l’on souhaite des prises de vues à l’aube ou au coucher du soleil, çà ne s’improvise pas selon les saisons ou les pays ! Profiter de l’heure dorée ou de l’heure bleue pour avoir une température chaude ou froide sur ses photos. Parfois on peut être indécis ? La solution : faire des captures à l’heure dorée, à l’heure bleue, à l’aube ou au coucher du soleil. (Et oui, il faut être motivé 😏 ! ) Parfois, on a plus encore à ces horaires là, on peut avoir la chance profiter d’une petite brume, de la rosée du matin, de la diffraction de la lumière qui vous offrira peut être des rayons lumineux traversant la brume.. Un plus sympa ! Mieux encore, pendant ces horaires là, vous aurez peu de monde sur le terrain !

Rappel : L’heure bleue est avant l’heure dorée à l’aube et inversement au crépuscule, l’heure dorée est avant l’heure bleue.

Le lieu

Et oui, le lieu est le second paramètre majeur ! Il est plutôt utile d’avoir repéré les lieux préalablement en réel ou sur une carte topographique. Cela permet de profiter de la direction de la lumière. Une lumière rasante, un rétro-éclairage, un contre-jour, des ombres étirées au sol pour s’en servir de ligne directrice, la hauteur du soleil ou de la lune pour définir leurs positions sur vos photos sont encore des possibilités intéressantes ..

Comme vous pouvez le constater, il est crucial de pouvoir répondre à ces 2 premiers points, qui offrent beaucoup de possibilités. D’où l’importance de déterminer ce que vous voulez ! Evidemment un choix dans être fait dans tout ceci, selon vos goûts artistiques ou, votre style photographique.

Applications smartphones :

Parfois, la technologie peut être bien pratique et utile. Il existe une foule d’applications vraiment incontournable pour les photographes ! En partant des applications de calculs diverses de distances focales jusqu’aux calculs des horaires, des lieux et des azimuts pour déterminer la localisation et la hauteur du soleil ou de la lune pour une position donnée ! Et bien sûr vous aurez l’heure dorée comme l’heure bleue en résultante ! Une de mes applications clefs est PhotoPills ! Je vous laisse le plaisir de découvrir cette app si vous ne la connaissez pas !

3/ Le matériel en photo de voyage

Une fois cette première question posée, et répondue, il en découle le choix de son matériel photo !

Selon le moyen de transport et sa destination :

Si vous partez en avion, il va falloir prendre le plus léger et compacte possible, si vous partez en voiture vous serez moins limité par le poids et l’espace, vous pourrez vous faire plaisir ! De même que si votre destination est froide ( je vous invite à lire cet article ) , il faudra plus de batteries, ou au moins de quoi recharger toutes vos batteries en peu de temps (si possible) ! Si la destination est pluvieuse ou sableuse, prévoir des protections pour les objectifs et le boitier.

Aussi, si vous visitez Londres pour reprendre mon exemple ci-dessus, un objectif standard et / ou un grand-angle vous seront utiles et suffisants. Si vous parcourez les Fjords de Norvège, selon votre lieu de prise de vue, et votre réponse à la question du départ : un grand angle, un télé-zoom, voir même un trans-standard seront nécessaires !

Pensez à votre trépied ! Votre trépied vous sera indispensable en base lumière. Il vous permettra de garder les ISO au minimum et de faire des poses longues nettes ! (Nous verrons ci-dessous, qu’il sera utile pour une autre raison). Je viens de parler de pose longue, ce qui sous entends d’emporter ses filtres ND !

Parallèlement au matériel photo, n’oubliez pas vos batteries et cartes mémoires en quantité suffisante, et le lecteur de carte, votre ordi portable et son disque dur de sauvegarde (et oui il faut toujours avoir au moins 2 copies de ses images). Cela vous permettra déjà de faire un pré-tri, de préparer quelques images ou stories pour vos réseaux sociaux etc.. Voire même de travailler un peu dans l’avion avant le retour au bureau !

4/ Regarder, observer et analyser le terrain

Quand vous allez quelque part, je vous conseille d’arriver assez tôt par rapport à votre horaire prévu. Ceci pour vous permettre d’inspecter, et tester les endroits planifiés, d’avoir le temps de modifier votre spot de shoot si nécessaire, monter votre trépied etc… L’heure dorée, l’heure bleue, passent parfois très vites ! Selon les pays, les saisons et les jours, vous n’aurez même pas le temps de vous installer tellement ces moments sont rapides, à d’autres endroits ou périodes vous aurez tout le temps nécessaire !

Dans la partie improvisation, une fois sur place, le fait de prendre le temps de faire le tour vous permettra de déterminer les meilleurs angles de capture, de placer vos lignes directrices, votre horizon, de trouver votre premier plan etc… En photographie de terrain, beaucoup des choses sont déjà très difficiles à prévoir, il faudra s’adapter !

La composition n’est pas toujours évidente en paysage car on ne peut pas modifier le terrain comme en studio ! Et c’est sans compter sur les conditions météo !

5/ Être toujours prêt

Une évidence pour un photographe averti, mais autant il est important de planifier en terme d’horaire, de lieu et de conditions météo , autant il faut être toujours prêt pour capturer les opportunités qui se présentent ! Personnellement j’ai un second petit boitier compact pro, à porter de main !

Pensez à être équiper pour des changements météo rapides ! Dans certains pays ou certaines régions, le ciel change vite pour des pluies diluviennes !

Aussi les journées de photographe de terrain sont plutôt longues, très longues, de l’aube au coucher du soleil au minimum ! Encore bien plus longues seront les journées si vous aimez faire les ciels étoilés de nuit !

6/ Faire disparaitre les touristes sur vos photos de voyage

Quelques touristes peuvent donner de la présence, de la narration à une photo, mais quand il y en a trop, c’est de trop et cela perturbe la photo ! Mais la chance qui nous est offerte en photo de voyage, est que les touristes bougent sans cesse ! Nous allons donc profiter de cela ! Pour limiter les touristes 3 possibilités,

  • soit avoir beaucoup de patience et attendre le bon moment, (ce qui est loin d’être évident, j’en conviens)
  • soit faire une série photos (que vous superposerez et fusionnerez sur Photoshop ou Photoshop Element)
  • soit faire une ou des poses longues

La pose longue en 2 mots

Pour faire une pose longue anti-touriste, il vous faut :

  • Installer votre appareil sur votre trépied.
  • Régler les ISO au minimum, pour avoir le moins de bruit possible sur votre image.
  • Fermer votre diaphragme pour minimiser au maximum l’entrée de la lumière, ce qui allongera le temps de pose ! (D’ou le trépied pour obtenir un image nette)
  • Faire une photo test (en général s’il y a beaucoup de lumière la pose ne sera pas assez longue)
  • Allonger le temps de pose en ajoutant un filtre gris de 2, 3 diaphs ou plus si nécessaire, jusqu’à temps que suffisamment de touristes aient disparu.

Comme vous l’avez compris, plus le temps de pose est long, plus les touristes disparaitront de votre photo, parce qu’ils bougent 😁 !

7/ Capturer les détails ( surtout en zone urbaine)

En ville, (parfois même en paysage) il y a trop de détails sur les photos ce qui au final inhibe le message ou l’histoire de la photo. Pour améliorer vos photos de voyage, une astuce consiste à prendre principalement des détails : fenêtres, portes, sculptures, monuments, fleurs etc.. Notre oeil et notre cerveau finira de mettre en scène ce que les détails suggèreront !

Ensuite rien ne vous empêche de réaliser une série de photos, un diptyque ou triptyque pour raconter votre histoire si une seule image est insuffisante.

8/ Photos de voyage par mauvais temps

Le mauvais temps, de la grisaille, un problème que l’on rencontre tous à un moment ou un autre ! Quand on est en voyage et que l’on ne peut pas revenir 3 fois au même endroit, il faut malgré tout obtenir la meilleure photo possible ! Comment faire si le ciel est gris, blanc, sans nuance, d’un plat triste ?

Une astuce très simple consiste à capturer le moins de ciel possible ! Prenez votre paysage, avec le minimum de ciel tout simplement ! L’attention sera attirée sur le paysage et le ciel sera oublié ! Une astuce supplémentaire est de faire un cadre, un filet de couleur ou noir sur les bords externes de votre photo en post-production !

9/ Où faire la mise au point

Sans rentrer dans des détails de calculs complexes en optique, on peut simplement retenir de faire la mise au point sur le 1er 1/3 de la photo. Et afin d’obtenir une bonne profondeur de champ (netteté correcte sur toute la photo) fermer votre diaphragme jusqu’à f/16, plus si cela est possible sans altérer l’image. Car selon les objectifs et leur qualité, on peut tout à fait aller jusqu’à f/18, f/22 (sans aucune diffraction de la lumière) donc sans alteration de l’image. ( Autrement des artéfacts et une perte de netteté apparaissent sur les images ) Vous pouvez lire cet article pour en savoir plus sur les réglages en photographie de paysage.

10/ Surdimensionner vos photos de voyage

Personnellement j’aime beaucoup les photos avec de grands espaces ! Bon je me suis modéré un peu, car à mes débuts je mettais tellement d’espace et de profondeur, que ne voyais plus le fond de la photo ! 😂 Donc attention trop d’espace est aussi un piège ! Le paysage sera bien trop grand sur une petite photo !

Utilisez un grand angle, monter votre appareil sur le trépied, et reglez-le assez bas près du sol. Trouver ensuite un premier plan sympa que vous placerez dans le premier 1/3 de votre photo, sur lequel vous ferez aussi votre mise au point comme expliquez au paragraphe 9 !

Et le tour est joué ! Vos photos vont prendre une profondeur et une dimension extra-ordinaire ! Mais attention, faite quelques essais et allez vérifier sur votre écran d’ordinateur que ce ne soit pas trop surdimensionné !

Plage d'Eggum, Îles Lofoten, Norvège
Plage d’Eggum, Îles Lofoten, Norvège

Voilà, nous avons fait le tour des 10 astuces qui me paraissent les plus importantes pour améliorer vos photos de voyage ! Bien sûr il y en a pleins d’autres encore, sur lesquels je ferais des articles !

Si vous souhaitez voir plus de mes photos de paysages ou voyage, je vous invite sur mes galeries en ligne.

N’hésitez pas à partager les vôtres, on en apprend toujours !

Photographiquement vôtre,

David

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le temps d'une photo ... ?

Paris
partiellement nuageux
19.3 ° C
20 °
18 °
82 %
2.1kmh
48 %
jeu
29 °
ven
22 °
sam
24 °
dim
25 °
lun
27 °

Sur les réseaux

213FansLike
285FollowersFollow
25FollowersFollow
449FollowersFollow
353SubscribersSubscribe

Les derniers articles

TK7 v2 et le TK7 Go !

0
Comme vous devez déjà le savoir, depuis 2006 Tony Kuyper développe ses panneaux pour Photoshop afin de faciliter et simplifier la création de tous les masques inimaginables !
France, Vosges, Cascade de Tendon

Mon workflow photo