Créer vos styles dans Capture One (C1)

Comme je vous l’avais évoqué dans l’article « les styles de Capture One Pro » les styles peuvent être très pratiques et utiles aussi bien sur le plan du workflow que pour trouver l’inspiration pendant les périodes un peu vides 🥲!

Ici je vous propose de discuter comment créer vos styles dans Capture One Pro et les rendre les plus utiles possible. De cette manière. vous créerez des styles qui correspondent directement à votre secteur d’activité ou à votre art photographique.

Dragonstreet Photography est affilié à Phase One

Cela signifie qu’en passant par Dragonstreet Photography pour acheter des produits Phase One (cela ne vous coutera pas plus cher) vous soutenez l’activité de mon blog me permettant de mieux vous servir.

Merci à vous, David.

RAPPEL : Les styles vs les pré-réglages (ou presets) dans C1

Ce sont des ajustements pré-enregistrés. Vous allez me dire, ah oui des pré-réglages ou presets (en anglais).

 

Mais attention 😱 , Phase One à sa propre terminologie. Dans Capture One on les appelle des styles car les pré-réglages ou les presets sont les enregistrements des outils !

 

Pour résumer, nous avons les pré-réglages ou presets pour chacun des outils de C1, et les styles sont des pré-enregistrements d’un ensemble de presets ou d’ajustements d’outils.

Prérequis: travailler sur de bonnes photos

Cela peut paraître idiot, mais ce n’est pas un style qui rattrapera une mauvaise photo ! Ni même un style seul, ne suffira pas à une photo. 

Je m’explique, il arrive parfois qu’un style convienne parfaitement à une photo mais cela reste quand même exceptionnel vous aurez toujours des modifications à faire sur les ajustements du style appliqué, si petites soient-elles ! 

De plus, il faut un bon support à la base pour bien créer, en l’occurrence ce sera d’avoir de bonnes photos. Je me contente ici de parler de bonnes photos au moins sur l’aspect technique. (Et non sur l’aspect artistique qui reste le chemin de chacun). 

Une photo techniquement mauvaise à la base, ne fera que s’aggraver au fil des développements et des retouches. Les zones surexposées et brûlées le resteront, les zones noires aussi, le bruit prendra de l’ampleur, et si les tonalités sont mauvaises à la prise de vue, le contraste dans les couleurs créera des artéfacts etc.. bref vous m’avez compris ce sera un massacre  🤣 !

Au final, cela sous-entend savoir ce que l’on souhaite capturer, pour quel résultat au final au moment de la prise de vue. Vous pouvez lire mon article sur le sujet:  « les 10 astuces pour améliorer vos photos de voyages »

Quels outils inclurent dans ses styles

Comme vous l’avez deviné, tous les outils ne sont pas nécessairement à inclure dans un style. 

Créer vos styles dans Capture One Pro doit correspondre à vos besoins, à votre sensibilité, à votre style photographique et même à votre workflow ! Un style qui vous correspondra, répondra aux tonalités, à l’exposition etc.. que aimez capturer donc à vos photos. 

 

Je vous conseille d’inclure dans vos styles des ajustements assez généraux et passe-partout ! 

 

Les ajustements de développement de base

Personnellement j’inclus systématiquement l’outil que je j’apprécie le plus dans C1; les niveaux. Rien qu’avec les niveaux beaucoup de paramètres sont gérés tels que le contraste, les tons moyens, les points blancs et noirs. De plus dans Capture One, en utilisant les niveaux avec les couches RVB, vous aurez une correction de la couleur dominante. C’est déjà pas mal avec un seul outil, et ce sera votre correction à vous, selon votre appréciation et non une correction automatique ! 

Evidemment, vous pouvez faire la même chose avec les courbes.

Aussi, selon votre appareil, vos points forts ou points faibles, si vous avez tendance à sous-exposer, ou surexposer un peu, l’outil High Dynamic Range vous sera utile. En général nous avons chacun nos habitudes en matière de goût, et les tonalités en font partie. Donc corriger un peu les défauts et l’ajustement des tonalités sont en général presque toujours réalisés de la même manière en accord avec notre signature artistique. Il paraît logique de les inclure dans les styles.

Même chose pour le contraste, et surtout la clarté et la structure. Chacun de nous apprécions différents contrastes, et faisons régulièrement des ajustements proches. Les inclure dans les styles reste cohérent.

Idem pour l’équilibre des couleurs. Certains photographes aiment faire ressortir les couleurs chaudes de l’automne par exemple, pour d’autres photographes se sera jouer avec les variantes des teintes de peau, bref.. les goûts et les couleurs comme on dit 😄sont propre à chacun. En attendant on peut moduler les couleurs comme bons nous semble dans nos styles avec l’éditeur de couleur

Me concernant c’est tout ce que j’utilise dans mes réglages de bases dans le développement de mes photos.

 

J’ajoute aussi quelques ajustements artistiques, (à adapter selon la signature de chacun)

Sur le plan artistique, nous sommes nombreux à tendre vers des couleurs chaudes dans les hautes lumières  et / ou des couleurs froides dans les ombres et les noirs. Effet réalisable simplement avec l’outil balance des couleurs de Capture One

Deux autres touches artistiques que je vous conseillerais, est l’ajout d’une vignette, et de grain argentique.

En résumé voici ce que j’inclus dans mes styles sur Capture One Pro : 

  • Niveaux
  • Courbes
  • High Dynamic Range
  • Contraste
  • Clarté et Structure
  • Editeur de couleur
  • Balance des couleurs
  • Vignette
  • Grain argentique

Quels outils exclurent dans ses styles

Bien sûr, si certains outils semblent indispensables dans les styles, d’autres n’auront pas leurs places. Généralement, parce que ces ajustements-là, seront propres à chacune des images traitées. Cependant, cela ne veut pas dire que nous ne pourrons pas automatiser un peu la chose. Nous verrons cela dans la paragraphe suivant ! 😉

J’exclus les outils suivants :

  • L’exposition
  • La balance des blancs
  • Le recadrage

On pourrait aussi ajouter les labels de couleur et la notation des images.

L'utilisation des styles dans son workflow

Parce que nous avons tous des workflows différents, je vous expose ma façon de faire et vous propose des idées d’utilisation, mais c’est à vous d’adapter cela selon votre workflow.

J’utilise et créé mes styles selon mes objectifs, c’est à dire par série de photos. Par exemple les couleurs en fonction les saisons, un rendu froid pour des pays nordiques, un rendu chaud pour les couchers de soleil etc..

J’aime aussi séparer les ajustements de tonalités sur un calque, de couleur sur un autre, les effets artistiques sur un autre calque. Ce principe me permet ensuite de jouer avec l’opacité de chaque calque pour mixer la puissance des calques entre eux. Ce qui revient à moduler l’intensité du style appliqué ! Sans compté qu’il est possible de masquer comme bon vous semble chacun des calques avec le pinceau, les gradients linéaire et radial, ou mieux encore avec les masques de luminance avec « plage luma ». Bref la puissance est énorme ! 

Précédemment je vous disais d’éviter d’ajouter certains outils dans les styles, mais rien ne vous empêche d’utiliser les pré-réglages ! Vous accélérez alors votre flux de travail en utilisant en première intention un ou plusieurs styles (empilés ou non), et vous pouvez finir vos régales images par images en utilisant les pré-réglages des outils. L’expérience utilisateur étant excellent sur C1, au survol de votre souris, comme pour les styles, en parcourant la liste des pré-réglages d’un outil vous voyez le rendu sur l’image instantanément. Plutôt génial !

Pré-réglages sur Capture One Pro
Pré-réglages sur Capture One Pro

Conclusion sur les styles

Pour conclure, créer vos styles dans Capture One Pro, (de même que les pré-réglages d’outils d’ailleurs) peut non seulement accélérer fortement votre flux de développement, mais aussi permettre de trouver l’inspiration (lors de panne) !

La puissance d’application réside dans l’utilisation des calques, des masques, et de l’opacité.

Vous avez 2 possibilités : soit en acheter quelques uns chez Phase One pour gagner encore plus du temps et analyser leurs constructions ou créer vos propres styles (et pré-réglages) vous même. 

Dans ce derniers cas, l’investissement à la création de vos styles sera grandement remboursé par le gain de temps par la suite, ainsi que par la rapidité de vos développements.

Avez-vous déjà créé vos styles sur C1 ? De quelle manière ? 

N’hésitez pas à laisser vos propositions et idées en commentaires, prochainement je publierai une vidéo sur le sujet !

Photographiquement votre,

David

Merci pour votre partage...

Inscrivez-vous à la la newsletter ...

Maximum 1 mail / mois pour rester dans l'aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Favicon ipad 72px

Abonnez-vous à la newsletter

Maximum 1 mail / mois

Votre mail ne sera jamais communiqué à un tiers !