20.4 C
Paris
9 juillet 2020
No menu items!
Accueil Actualités Photographier confiné ?

Photographier confiné ?

-

ON1 Photo RAW 2020

Photographier confiné ? Est ce possible ? Pour les photographes d’extérieur ou photographes de paysage le confinement peut être vécu comme une véritable prison ! Pieds et poings liés chez soi, tel une cage dorée pour explorateurs en mal de création !

Certes dans mon article précédent, le premier du confinement, je propose 4 idées pour s’occuper photographiquement parlant, sur des sujets où beaucoup d’entre avons à faire, et nous prenons rarement le temps quelqu’en soit la raison ! Mais après ces quelques semaines, l’artiste de capture en nous s’agite !

Le tri et le développement photo c’est toujours sympa, mais au bout d’un moment il faut prendre l’air et le chasseur d’images doit faire quelques clicks .. n’est ce pas ? Je pense que beaucoup se reconnaissent ! La question est : comment photographier confiné ?

Je propose ici une solution au manque de clicks ! Si nous ne pouvons plus être en face de grands paysages à l’échelle de l’homme, pourquoi ne pas travailler sur des paysages miniatures ! En fait, on rétrécie l’échelle, on rétrécie le cadre, en faisant de la macro ou proxi photographie !

Macrophotographie ou Proxiphotographie

Compte tenu des circonstances actuelles, je vais présenter les choses sous forme de système D. C’est à dire, capturer des paysages miniatures, avec le minimum de matériel, et encore moins le top idéal du macrophotographe !

La définition commune de la macrophotographie, est de faire des prises de vues à une échelle ou un grossissement de 1:1. Plus exactement le sujet photographié à la même taille sur votre capteur que dans la réalité ! Bon cela devient scientifique, on n’ira pas plus loin ici.

Etant confiné, dans des espaces réduits surtout pour les photographes des grands espaces, je pensais travailler avec du matériel standard, pour de la proxiphotographie, en d’autre terme faire de la « photographie gros plan », soit photographier des choses de petites tailles !

Entretenir sa créativité, avec une autre forme d’exercice nous évitera de trop se rouiller les méninges !

Avec quel matériel

Si vous détenez déjà un objectif macro, c’est génial montez-le sur votre boitier et vous êtes prêt !

Pour les autres, trouvez dans vos objectifs celui avec une ouverture maximum, par exemple un 50mm F1/4 ou encore l’objectif qui permet de faire les mises aux points les plus proches possibles de votre sujet. Certains transtandards possèdent des réglages spécifiques macro qui vous permettrons en activant ce bouton, de faire des mises aux ponts beaucoup plus près du sujet ! On se débrouillera avec cela !

Aussi, si vous avez des tubes d’extensions dans vos tiroirs, que vous n’utilisez plus depuis longtemps c’est le moment de les sortir ! Vous savez, ce sont de simples tubes que l’on place entre le boitier et l’objectif ! C’est tout bête et très bon marché ! Cela permet de mettre de la distance entre le capteur et l’objectif, ce qui agrandira votre sujet. Vous serez donc plus proche du sujet, qui apparaitra plus gros ! Il y a tout de même une perte de lumière, mais sur un 50mm f1/4 par exemple le résultat est très honorable et on peut faire de belles images ! N’est ce pas l’objectif ? Système D !

Selon l’objectif choisi et la lumière extérieure présente, un flash est généralement la bienvenue, surtout pour travailler à mains levées ! Cela permettra d’accélérer la vitesse du shutter ! Pour m’amuser j’avais trouvé un éclairage annulaire bon marché qui fait pas mal le travail, mais finalement je préfère utilisé un réflecteur à portrait sur un flash ordinaire ! L’enveloppement de la lumière est plus doux et plus diffus !

Que photographier confiné ?

Ici je fais confiance à votre créativité d’artiste photographe, tout en donnant quelques idées de départ :

Si vous avez un jardin

  • Fleurs
  • Insectes
  • Gouttes d’eau, rosée
  • Mousses
  • Champignons
  • Écorces d’arbres

Si vous êtes en appartement

  • Insectes ? 😁
  • Fleurs de bouquets , vous pourrez même utiliser le trépied !
  • Objets
  • Aliments
  • Textures diverses : bois, peau de fruit, tissus etc..

Et pourquoi de pas faire des paysages ou mises en scène culinaires ?

Comment photographier en proxiphotographie

Je vous présente ici ma façon de faire, qui peut être totalement différente d’autres photographe :

  • Je photographie à mains levées ( Je n’aime pas être encombré )
  • Je suis généralement entre 1/100 et 1/200
  • Je préfère bouger , avant arrière, garder la mise en focus, le bouton en action tout le temps.
  • Il faut être aussi calme qu’un snipper, être patient, respirer lentement, être complètement relax !
  • Beaucoup de photos sont hors focus au début !

Mon workflow de post-production

  • Beaucoup de détails gênants seront à supprimer ! il y aura fréquemment du nettoyage de poussières et débris divers à supprimer !
  • Voire plus encore effacer les nombreuses distractions !
  • Travailler sur l’exposition et les hautes lumières
  • Travailler sur le bruit
  • Recadrer

Voilà comment photographier confiné, et nourrir un peu la créativité en ces temps difficiles,

Je vous souhaite à toutes et à tous, courage et santé,

à bientôt

David

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le temps d'une photo ... ?

Paris
partiellement nuageux
19.3 ° C
20 °
18 °
82 %
2.1kmh
48 %
jeu
29 °
ven
22 °
sam
24 °
dim
25 °
lun
27 °

Sur les réseaux

213FansLike
285FollowersFollow
25FollowersFollow
449FollowersFollow
353SubscribersSubscribe

Les derniers articles

TK7 v2 et le TK7 Go !

0
Comme vous devez déjà le savoir, depuis 2006 Tony Kuyper développe ses panneaux pour Photoshop afin de faciliter et simplifier la création de tous les masques inimaginables !
France, Vosges, Cascade de Tendon

Mon workflow photo